AccueilEcoleClubActualitホPlanLiensContact

Jeu de cartes

Le Bridge en quelques mots

 

Le bridge se joue, avec un jeu de 52 cartes, toujours à 4 personnes, désignées par les 4 points cardinaux : elles sont associées deux à deux pour former deux camps (ou paires), les camps Nord-Sud et Est-Ouest. Le jeu d'une "donne" de bridge (chaque joueur dispose alors de 13 cartes) se décompose en deux parties :
- une première phase au cours de laquelle, grâce aux “enchères”, système codé d’échange d’informations, un des deux camps va s’engager sur un contrat, à savoir la réalisation d’un nombre minimum de levées (ou plis) ;
- une seconde phase qui consiste pour le déclarant du contrat à tenter de réaliser ce nombre de levées minimum, et pour le camp adverse à s’opposer au gain de ce contrat.

Les origines de ce jeu ne sont pas définies avec certitude. Il semblerait qu’il soit apparu dans les Balkans dans la deuxième moitié du 19° siècle, puis qu’il ait été introduit en France vers 1880, sans grand succès, avant de migrer vers l’Angleterre.
Il est vraisemblablement né d'emprunts à plusieurs autres jeux, et plusieurs similitudes avec le whist ont certainement contribué à son développement, d’abord en Angleterre, puis aux Etats Unis. C’est d’ailleurs dans ce pays que le milliardaire Harold Vanderbilt lui a donné sa forme définitive, toujours en vigueur à ce jour.

Le bridge s'est largement démocratisé depuis cette époque, et il est difficile de déterminer le nombre de ses pratiquants. On connaît toutefois le nombre des bridgeurs licenciés, soit approximativement 105 000 en France (pour un total mondial d’à peu près 700 000 licenciés). Des sondages ont montré par ailleurs qu'environ 2,5 millions de français disent jouer au bridge, de manière occasionnelle ou régulière (ils seraient environ 70 millions dans le monde).
Le nombre de joueurs français est en croissance, pas très importante mais régulière, et ce malgré un déficit d’image attribuable pour une bonne part au côté trop peu médiatique de ce jeu : qui sait, par exemple, que les dames ont été championnes du monde en 2005 et championnes d'Europe en 2006, 2008 et 2010 ?

L'esprit du jeu

 

La naissance du bridge et son développement répondent certainement à une volonté de réduire la part de hasard, qui prédominait alors dans les autres jeux de cartes : ainsi, le gagnant devient celui qui a fait preuve de la plus grande intelligence et de la meilleure technique, et non plus celui qui a bénéficié de la plus grande chance. Il en ressort bien entendu une forte augmentation du plaisir de gagner.

Contrairement à une idée trop répandue, le bridge n’est pas un jeu “mathématique”. En revanche, il s’agit d’un jeu “logique”, et on devrait même parler de “logiques” au pluriel, car les formes de raisonnement mises en oeuvre au cours des enchères et du jeu de la carte sont très différentes.

Outre cet aspect purement intellectuel, le bridge nécessite des efforts de concentration, de mémorisation, et même d'imagination, qualités qui sont donc largement développées par la pratique de ce jeu.

Il reste que la pratique du bridge doit être avant tout basée sur le plaisir de jouer, et qui plus est sur le plaisir de jouer en société. Il permet d'ailleurs de multiplier ses relations, avec ses partenaires mais aussi avec les autres joueurs, ce qui stimule le sens de la psychologie et de la communication.

La passion

 

On constate à travers ces lignes que le bridge est un jeu riche et complexe, et il en est de même de son apprentissage : en effet, celui-ci est sans fin, et chaque joueur dispose toujours d'une marge de progression, fut-il champion du monde.

Au delà du seul plaisir de gagner, cette complexité (tant humaine que purement technique) et cette possibilité de progresser, sont sans doute pour partie à l'origine de la passion des bridgeurs pour leur jeu. Il existe en effet de nombreuses manières de pratiquer le bridge (les parties libres, les tournois de clubs, la compétition), et chaque joueur choisit en fonction de ses désirs personnels.

Mais la passion à l'égard du bridge reste le dénominateur commun de tous les joueurs.

Annexe : tableau récapitulant le nombre de licenciés par pays dans le monde............................Programme général

© EFB 2006

35, rue Pergolマse - 75116 Paris - Tel : 01 45 00 45 40 - Fax : 01 45 00 45 89

Envoyer un email